OM1899.com

_________________________________________________________

 

Le premier des cent matches

OM-METZ Septembre 1935:avec une star, Kohut, face à un adversaire qui sera lun des plus réguliers

---------------------------------------

 

Le FC Metz fait partie des pionniers du professionnalisme français qui ont disputé le premier championnat de France en 1932. Mais cette première division des origines était scindée en deux groupes (qui nétaient pas géographiques, le premier adversaire de lOM ayant été Lille) et le club lorrain nétait pas dans celui des Marseillais. Descendus aussitôt en D2, les grenats ont dû attendre septembre 1935 pour découvrir Marseille et le stade de lHuveaune, ensoleillé et bien rempli en cette fin dété.

Les Lorrains ont dailleurs démarré en trombe avec deux victoires (à Paris et devant Sochaux), tandis que lOM a été battu à domicile par lExcelsior de Roubaix, avant daller arracher le nul à Valenciennes.

"Jeannette et Lisette"

Eisenhoffer, lentraîneur olympien, na pas encore trouvé son équipe-type, notamment la ligne offensive, où deux jeunes venus du Maroc doivent sadapter. Pendant les tractations avec lUS Marocaine, les dirigeants communiquent entre Marseille et Casablanca, par télégramme ; pour rester discrets, ils parlent de "Jeannette" et de "Lisette", ce qui va conduire la police à enquêter sur une éventuelle affaire de "traite des blanches", terme dépoque pour les réseaux de prostitution. En fait, Jeannette, cétait Georges Janin et Lisette, Mario Zatelli.

 

Des deux attaquants, si Zatelli avait marqué lors du premier match, cest Janin qui avait ensuite la cote. Très provisoirement. Il marque le deuxième but de lOM, dune frappe puissante en fin de match. Cest Emile Zermani qui a ouvert le score en début de seconde période. "Plus autoritaire que jamais, il fut le plus en vue, réussit quelques shoots qui auraient pu faire plusieurs buts sans la maîtrise du remarquable portier messin", écrit alors Le petit Marseillais. Zermani va dailleurs connaître sa seule sélection en équipe de France quelques semaines plus tard. Le troisième but est luvre de linévitable Pepito Alcazar, qui avait joué la coupe du monde un an avant.

Kohut et ses 50 sélections

Une coupe du monde que la Hongrie ne croyait plus possible pour lailier gauche Wilmos Kohut, quand son ami Eisenhoffer lavait convaincu de signer à lOM après un match amical impressionnant avec Ferencvaros. Le jugeant trop vieux, la fédé hongroise avait accepté. Il allait être tellement bon avec lOM pendant cinq ans, quil disputerait le Mondial en 1938 en France.

 

Son tir du pied gauche était tellement puissant que lon racontait que la maison du gardien du stade de lHuvaune, située derrière les buts, avait reculé de quelques mètres, à force dêtre percutée par ses ballons. Cétait la première star étrangère de lOM, forte de ses 50 sélections en équipe de Hongrie. Et sil navait pas marqué contre Metz, il avait été à lorigine de deux buts, pour ce premier des cent matches entre deux clubs destinés à durer en D1, devenue L1. En août 1966, un journaliste avait retrouvé Kohut dans la petite banlieue de Pestzlorinc, malade des reins, affaibli, mais désireux de "parler des jours heureux". "Je revois lHuveaune, dont je sortais toujours, quel que soit le temps, dans une tenue dune blancheur immaculée. Je ne tombais jamais!" Kohut a été invité à Marseille, quelques années plus tard, sur linsistance des anciens. Il est mort en 1986.

Mario Albano

--------------------------------

Lien vers la rencontre >>>

Fiche joueur Wilmos Kohut >>>

-----------------------------

 

 

.

.

.

.

Retour
Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.