OM1899.com

Résumé Le Provencal

du 06 décembre 1948

En s'entraînant, l'O.M. a réalisé

devant Chambéry le plus gros

score de la journée (10 à 1)

Il y avait relativement du monde hier au stade Vélodrome ou 5.000 intrépides spectateurs, affrontèrent les intempéries pour assister à la rencontre de coupe, O.M. - Chambéry.

Les professionnels n'eurent aucune peine à se qualifier pour les 32e de finale. Ils le firent du reste avec un certain panache sur le score de 10 buts à 1. Score net qui situe exactement la différence de classe entre les deux adversaires, les pros olympiens aux amateurs chambériens.

Il est juste de rendre hommage à l'excellent esprit qui animèrent ces derniers. Ils s'étaient déplacés à Marseille, sans autre prétention que de donner une agréable réplique aux champions de France.

Nous eûmes ainsi une rencontre fort agréable qui servit d'excellent entraînement pour les joueurs olympiens.

Ceux-ci en effet, s'appliquèrent avant tout a faire le jeu, sans jamais forcer l'allure.

Leurs adversaires leur facilitèrent du reste la tâche car leur marquage fut assez lâche et ils ne cherchèrent jamais a fermer le jeu, au contraire.

Libéré de toute entrave bien soutenus par Bastien et Scotti qui, non contents de se montrer une nouvelle fois de brillants meneurs de jeu, s'intégrèrent bien souvent dans la ligne d'avants. Les attaquants olympiens et principalement le coté droit Nagy, Robin, Bihel combinèrent agréablement quelques unes de leurs actions étant ponctuées d'unanimes applaudissements.

Mais, si le coté droit se mit ainsi en vedette, c'est que le jeu, fut le plus souvent orienté sur la droite et il fallut que Nagy permute avec Pujalte, blessé. Pour que Pironti, jusqu'à-là souvent isolé à l'aile gauche, soit mis à son tour à contribution.

Cette restriction mise à part, l'O.M. a su mener très intelligemment son match et l'on peut bien dire que le score, malgré son ampleur, est relativement flatteur pour les amateurs de Chambéry qui eurent la satisfaction de sauver l'honneur en recueillant une sympathie unanime.

Bastien, Rodriguez, Scotti, Nagy, Robin, Bihel furent les plus en vue à l'O.M. . Guiguesson, Duchêne qui avaient tous deux la lourde charge de marquer Bihel et Nagy : Rigoni en demis, Lorius et Perrier en attaque se signalèrent le plus à Chambéry qui était amputé de ses 2 arrières titulaires et de 2 avants.

LES BUTS

10e minute : Bihel donne à Robin celui-ci ouvre sur Nagy, c'est le 1er but.

11e minute : descente Nagy-Bastien-Robin qui réalise une 2e but, identique au 1er.

24e minute : Action Bastien-Nagy, Bihel de volée reprend le centre de Nagy et marque.

30e minute : Attaque Bihel-Pironti que Pujalte termine en but.

31e minute : Sur coup franc à 25 mètres, Scotti d'un tir splendide, réalise directement le 5e but.

55e minute : Fresse détourne un shot de Bihel, Nagy reprend la balle et tente sa chance, en voulant intervenir l'arrière-gauche Boggio dévie la balle dans ses buts.

58e minute : Bihel toue au centre et marque.

73e minute : Sur combinaison Bastien-Robin-Nagy celui-ci donne à Bihel qui s'est adroitement démarqué et qui réalise le 8e but d'un shot puissant.

75e minute : Sur passe de Bihel, Pironti score à son tour.

86e minute : Un centre de l'aile droite parvient à Kaddour, contre lequel Gallian n'intervient pas assez franchement et l'avant-centre bat Libérati.

89e minute : Pironti met fin à une poussée olympienne en battant Fresse pour la 10e fois.

A noter que l'O.M. obtint 13 corners en première mi-temps , 5 en deuxième.

O.M. : Libérati, Gallian, Salem, Bastien, Rodriguez, Scotti, Nagy, Robin, Bihel, Pujalte, Pironti.

Chambéry : Fresse, Boggio, Duchêne, Benamou, Guiguesson, Rigoni, Perrier, Durand, Kaddour, Lorius, Léonardi.

Victor Azais

 ------------------

Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.