OM1899.com

Résumé Le Provencal

du 13 septembre 1949

Une erreur de tactique a (peut-être) coûté la victoire à RENNES

Mais le match nul 1 à 1

Reste cependant équitable

De notre correspondant particulier : André TROPRES

RENNES - Si le terrain est en parfait état, la chaleur est encore estivale lorsque débute, devant une galerie moyenne, le match tant attendu des supporters bretons.

Marseille engage, mais ce sont les Bretons qui attaquent les premiers, par Grumellon. Coup franc contre Rodriguez. Marseille part à son tour et Pujalte tire au but, après une belle percée.

Rennes se réveille. Bourdin oblige Liberati à intervenir et Abderrahmane concède un corner.

Le jeu se poursuit en faveur des bretons. Cousin, puis Grumellon manquent de peu le but, sur deux coups francs. Ensuite Bouchouk s'échappe, mais Hennequin le stoppe à temps. On note ensuite une belle percée de Jean Combot, imité peu après par Pujalte qui obtient un corner sans résultat. Coup franc pour faute de Combot sur Dard. Nouveau coup franc pour faute de Dahan sur Jean Combet, parti à l'attaque. La technique des deux équipes est pauvre, mais le jeu reste ardent.

Les Bretons manifestent une légère supériorité. Liberati doit bloquer un très beau shoot de Bourdin.

Après un coup franc contre Rouxel, Bourdin s'échappe de nouveaux est c'est un nouveau corner contre Marseille. Les Méridionaux se réveillent. On note deux beaux essais de Dard et de Bouchouk.

Corner contre Rennes. Arrêt splendide de Rouxel. Et c'est la mi-temps.

Pendant le repos, espoir règne dans les deux camps, mais la fatigue risque de détruire les plans de Jordan et de Pleyer.

Dès la reprise, Rennes semble décidé à vaincre.

Une belle attaque de Minci et Bourdin est fort bien terminée par Cousin, qui loupe de peu.

Marseille se dégage sur coup franc par Scotti. Mais Dahan concède cependant un nouveau corner.

Un superbe tir de Rodriguez sort de peu. Sur coup franc tiré par Cousin, un cafouillage se produit sur les buts de Liberati qui s'en tire sans dommage.

Bourdin ouvre le score

Corner contre Rennes qui faiblit. Mais les avants de pointe de Marseille ne shootent pas. Cousin et Grumellon reviennent à la charge. La défense méridionale s'affole et Bourdin en profite pour marquer, malgré Liberati, qui stoppe à l'intérieur de ses bois.

Rennes paraît alors avoir la victoire en mains. Mais les Bretons commettent l'erreur de jouer la défense au lieu de chercher à augmenter leur avance.

Dard égalise

Marseille en profite et, sur coup franc sévère contre Sellin, Dard obtient l'égalisation, grâce à la complicité de Rouxel, mal placé.

Les Bretons se réveillent alors, mais trop tard. La fin est sifflée sur le score nul de 1 à 1, alors que Battistella s'apprêtait à shooter un nouveau corner, concédé par Liberati.

Si Rennes a plus d'occasions de marquer que son adversaire, il ne méritait cependant pas mieux que le match nul, en raison de la grosse faute de tactique qui suivit le but de Bourdin.

À Marseille, bonne tenue de Liberati, Rodriguez, Scotti, Pujalte, Bouchouk et Mahjoub.

À Rennes : Guérin, Jean Combot, Manci, Grumellon et Cousin sont à signaler.

André TROPRES

 

 

 

Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.